Soutenez le PS

Adhérez au PS

FAIRE GAGNER LA GAUCHE SUR LA 9éme

Je suis le candidat qui fera gagner la gauche et nos idées, dans le cadre des élections législatives de la 9ème

MON ENGAGEMENT EN POLITIQUE

Il n’y a pas de positions irréconciliables à gauche.
Au parti socialiste, les lignes de fracture passent entre les tenants du néolibéralisme et les défenseurs de l’Etat social ; entre une définition intransigeante de la laïcité et une lecture plus ouverte aux identités culturelles ; entre ceux qui réclament plus d’Europe et ceux qui veulent réduire le pouvoir des institutions communautaires.

J’incarne l’alternative, qui saura fédérer toutes ces composantes dans notre circonscription et à l’assemblée nationale, avec une nouvelle pratique de la politique, qui ne se fonde plus sur de belles paroles, mais sur une expérience basée sur la compétence (professionnelle et militante) et le dialogue citoyen.
Je suis le candidat qui portera l’unité de toutes les sensibilités de gauche en quête de rassemblement et de cohérence avec nos valeurs, de toutes celles et ceux qui veulent une modification en profondeur de l’ordre existant et non un simple aménagement des logiques existantes, comme ce qui est proposé.
Des énergies existent sur notre circonscription et sont potentiellement disponibles pour travailler à la création d’un nouvel élan de gauche, qui ne soit pas un duplicata de la vieille gauche, osons les mobiliser tous ensembles.

OSONS LE CHANGEMENT A NOTRE ECHELLE POUR GAGNER

C’est notre capacité à enclencher un processus de refondation d’une gauche de transformation sociale et écologiste qui est en question. Cette gauche pourrait-elle se ranger derrière le représentant de ce qui n’a pas marché… ? L’affaire serait pour le moins hasardeuse à l’heure où la majorité de nos concitoyens, rejettent en bloc tous les partis politiques et le gouvernement en place.

Pourquoi toujours douter de notre propre capacité d’entraînement, en l’opposant à une pratique technocratique du pouvoir, pour ensuite presque toujours le regretter ? Osez choisir un candidat qui vous ressemble.

Toute les propositions sur la table aujourd’hui ont failli, osons le changement dans lequel vous serez directement partie prenante à votre échelle.

Vous le savez, je ne représente aucun système, je suis comme vous, je partage les mêmes difficultés, je connais la valeur de l’engagement et de la fidélité à la parole donnée, de la tolérance, du respect.

JE SUIS LE SEUL CAPABLE DE NOUS FAIRE GAGNER EN 2017

Je suis le seul, tout en respectant les autres, à pouvoir efficacement et concrètement parler à la grande majorité de nos concitoyens, les 87% de Français exclus du débat politique et citoyen (doubles nationaux…), parce que je connais le terrain, que je suis proche culturellement et socialement de leurs préoccupations pour les vivre au quotidien, parce je ne suis compromis ni de près, ni de loin, avec aucun des systèmes rejetés par nos concitoyens.
Je suis celui qui parlera et associera tous les Français de la 9ème, en m’appuyant dès à présent sur des relais, au Nord (avec Guy Boulet au Maroc, Francis Gaetti en Tunisie), à l’ouest (ma suppléante Yacine NIANE au Sénégal).

Pour toutes ces raisons, je suis celui qui fera gagner nos valeurs, face à une droite, dont l’angle d’attaque, déjà prédéterminé et hyper personnalisé, fera mouche à tous les coups, contre une candidature totalement prévisible pour eux, « prolongement naturel à leurs yeux, du gouvernement et du rejet de la politique actuelle ». Ceux qui pensent que la pratique des réseaux et des médias, suffira à donner un avantage, pour détourner la vindicte populaire générale et l’hallali de la droite, se trompent, je le dis en toute sincérité. Un jeu de massacre se profile et la droite y est totalement prête, elle trépigne même…d’impatience

La législative viendra après la présidentielle, vous pouvez imaginer ce qu’il adviendra de notre circonscription, «si» la présidentielle nous était défavorable, seul un candidat sans passif, sans lien direct et identifié avec l’exécutif, pourra faire gagner notre famille, tout le monde doit en être convaincu.

Soyons aussi lucide, les élections de 2017 et nous sommes nombreux à le penser sur cette circonscription, ne se gagneront pas avec un schéma à l’ancienne, un candidat issu « du système » (vacillant et rejeté !) et soutenu par lui, qui gagnera inéluctablement…

CE SYSTEME NE MARCHE PLUS, CHANGEONS LE ENSEMBLE !

Nos plus proches militants et nos concitoyens, ont depuis longtemps rejeté ce schéma qui précisément ne fonctionne plus : un pouvoir qui montre la voie, ou qui est censé le faire, et un peuple qui suit, qui doit suivre.

Seule une candidature vierge et issue du terrain, qui saura labourer la circonscription du nord à l’ouest, qui saura parler vrai et convaincre parmi les 87% d’abstentionnistes pendant les 5 mois qui viennent, pourra faire échec à cette stratégie et au pari de la droite de faire le plein de voix sur 1 à 2 pays (Tunisie…), en axant leur campagne sur « le candidat du système », celui qu’ils ont déjà pré-choisis parmi nous (il suffit de lire la presse nationale et internationale). Ne nous leurrons pas et soyons réalistes, ils savent qu’il leur sera très facile de trouver les arguments auprès des Français déçus par le gouvernement, sans même faire campagne, ne leur facilitons pas la tâche !!!

Je suis convaincu et ceux qui me connaissent le savent, que je suis le seul candidat déterminé et en capacité réelle de gagner contre la droite, (dont le candidat vivrait aussi en Tunisie…dit on) et de contrer efficacement tous ses arguments.Les programmes des candidats à la primaire de droite sont édifiants à cet égard.

LA STRATEGIE QUI SE PROFILE EST TRES RISQUEE

Le risque certain qui nous guette, c’est celui de la démobilisation de nos troupes sitôt le résultat de la primaire annoncée,

le second risque, est de ne pas savoir ensuite mobiliser parmi les 87% d’abstentionnistes (majoritairement doubles nationaux), qui seuls pourront nous faire gagner cette fois.

Ne l’oublions pas ! Seules 12 000 voix ont permis à Pouria AMIRSHAHI de gagner en 2012, la droite unie, fait le pari de les mobiliser en 2017 sur un seul pays, la Tunisie : c’est réaliste face au mécontentement actuel et après une campagne agressive à la « TRUMP », qui a déjà largement commencé contre « leur vainqueur putatif » de la primaire PS, les ravages sont déjà perceptibles.

JE VEUX AMPLIFIER CETTE DYNAMIQUE POUR GAGNER EN 2017

Les militants et sections qui me soutiennent sur la circonscription, sont connus et convaincus par ma candidature, je vous invite à vous rapprocher d’eux, au nord et à l’ouest, avant de vous déterminer, s’il fallait encore vous convaincre.

Ce qui compte à ce stade, c’est de gagner, le CV des uns et des autres n’est utile, que pour impressionner ceux qui ne croient pas/plus en la politique citoyenne et militante, ceux qui ne croient plus en notre parti, ceux qui croient tirer un profit d’une candidature « proche du pouvoir…», rien d’autre.

Certains ne pourront être jugés que sur leur parcours administratif…, moi je vous propose de me juger sur mon parcours professionnel et militant et surtout sur ma capacité réelle à mettre en œuvre des dynamiques efficaces et mobilisatrices (appel de Sousse, appel de Dakar, primaire…), et sur ma volonté à redonner du sens et de l’envie à tous ceux qui se sont éloignés de nous pendant ces 5 années terribles (création d’un conseil de circonscription/pays).

JE SUIS L’ADVERSAIRE LE PLUS REDOUTE PAR LA DROITE

La droite a déjà choisi le candidat du PS bien avant nous !, celui qu’elle préfère idéalement avoir comme adversaire, le plus exposé médiatiquement ; allons-nous jouer son jeu pour conforter leur choix et leur donner raison, allons-nous encore décevoir ces quelques milliers de français qui croient encore en nous, en faisant un choix contraire à leurs aspirations profondes de changement ?

Je vous demande d’arrêter la machine à perdre et de faire ensemble un nouveau pari politique, celui du changement, pour croire en nous-même.

Je n’ai passé aucun compromis et je suis le seul dans cette primaire, à n’avoir faits l’objet d’aucune polémique ou discorde, ça comptera ensuite pour fédérer.

Je reste ouvert comme je l’ai proposé à notre 1er fédéral, à un débat direct et franc avec les 3 autres candidats, sur l’ensemble des préoccupations des Français de notre circonscription, il permettra de rééquilibrer une donne de départ quelque peu contestée.
Ce débat pourrait être retransmis en direct et/ou ensuite à tous les militants de la 9ème, il sera plus efficace à ce stade que les multiples et couteux voyages dans les pays de la circonscription, que seuls certains « plus argentés ou plus aidés » peuvent se permettre et mettent allégrement en œuvre depuis des mois.

Chokri BOUGHATTAS
Candidat militant et agissant de la 9ème circonscription

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.